En direct du Paddock :  Votre Cheval est malade ? Ayez le reflexe "Vétérinaire" !   
AJC Nature

Accédez directement à AJC Nature (lotions et plantes médicinales pour chevaux) en cliquant  ICI

Pathologies équines

Fermer Intro : la vie du cheval

Fermer Chroniques

Fermer Aiguës

Fermer Comportementales

Fermer Cutanées

Fermer Respiratoires

Fermer Le Parasitisme intestinal

Les Reportages

Fermer Nos amis les plantes

Fermer Les reportages

Fermer Equibio ... Info

Fermer Ils portent nos couleurs

Newsletter de l'écurie
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
264 Abonnés
Recherche



Rejoignez l'écurie !

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 179 membres


Connectés :

( personne )
Le Sondage du Box
NOUVEAU : A quelle maladie votre cheval a été confronté ?
 
Locomotrice (Articulaire, os)
Musculaire (entorses, claquage, ...)
Digestive (coliques, infections...)
Respiratoire
Cutanée (dermite, gale, teigne...)
Allergique
Nerveuse (colique, stress,...)
parasitaires (vers, ...)
Pied (fourbure, fourchette)
Autres
Résultats
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Luzerne.jpgNos amis les plantes - La Luzerne

LA LUZERNE
Noms vernaculaires : luzerne, sainfoin, grand trèfle, foin de Bourgogne

La luzerne est une plante fourragère herbacée de la famille des légumineuses, très répandue dans le monde. Il est récolté mondialement près de 454 millions de tonnes de luzerne sur une surface de 33 millions d'hectares.
Sa culture remonterait à plus de 9000 ans dans les hauts plateaux du Caucase, de l'Iran et de la Turquie. Son nom d’origine « al-fac-facah », d’origine arabe, peut se traduire par « le père de tous les aliments ». Elle a donné son appellation en anglais, en italien et en espagnol, « alfalfa ».

Il existe une quarantaine d’espèce de luzerne (Medicago), mais les deux principales sont :
- Medicago sativa, originaire des hauts plateaux iraniens et particulièrement adaptée à la sécheresse grâce à son enracinement pivotant profond.
- Medicago falcata (ou luzerne jaune) originaire de Sibérie occidentale d'où elle a gagné la Russie puis le reste de l'Europe. Cette luzerne est plus adaptée au climat froid et humide.

Description

La luzerne est une plante herbacée, vivace par ses tiges souterraines ramifiées, de 30 à 70 cm de hauteur, à fleurs groupées en grappes fournies. Les feuilles, ont trois folioles oblongues, pubescentes et dentées au sommet. Les couleurs des fleurs de luzerne sont très diversifiées. La plus fréquente chez les Medicago sativa est le mauve-violet, alors que les Medicago falcata ont des fleurs jaunes. Les fruits sont des gousses recourbées en hélice sur deux ou trois tours. Les fleurs sont hermaphrodites (à la fois mâle et femelle). Elles sont regroupées en inflorescences de 15 à 30 fleurs. La luzerne est allogame, c'est-à-dire que la fécondation des ovules d'une fleur est surtout réalisée par du pollen venant d'une autre plante.

Ses richesses

Ce sont les Arabes qui ont les premiers utilisés la luzerne pour augmenter la valeur nutritive de l'alimentation de leurs chevaux.

La luzerne offre dans l'alimentation des animaux une véritable alternative, en substituant des protéines végétales (sans OGM) aux farines animales. Dans le souci actuel de sécurité alimentaire et sanitaire, la luzerne est aussi l’une des rares cultures à être écologique car elle ne nécessite pas ou que très peu d’engrais.

La luzerne est la plante fourragère fournissant le plus de protéines à l’hectare (soit 2500 KG contre seulement 800 KG pour le soja). Elle peut être incorporée à hauteur de 10 % à 30 % dans l'alimentation des chevaux.

La luzerne comporte aussi une combinaison intéressante de minéraux et d'oligo-éléments :

Potassium : de 1,2 à 2,3 % de la masse sèche (MS).
Magnésium : de 0,12 à 0,22 % de la MS
Sodium : de 0,06 à 0,23 % de la MS
Calcium : de 1,1 à 1,9 % de la MS
Phosphore : de 0,2 à 0,35 % de la MS
Cuivre, Zinc, Manganèse: les teneurs en oligo-éléments de la luzerne sont très variables.

La luzerne est riche en vitamines du groupe B, en particulier choline, nicotinamide, et acide pantothénique (sauf en cas de carence en soufre). La vitamine C est abondante dans le fourrage vert (0,5 %), mais le séchage ou la déshydratation la détruise partiellement.
La teneur en vitamine D augmente, au contraire, au cours du séchage. C'est l'exposition au soleil qui en est responsable.
En ce qui concerne la vitamine E, il a été observé une plus grande richesse dans le foin de 1er cycle par rapport à un foin de 5e cycle.

Le bêta carotène qui est un précurseur de la vitamine A, joue aussi un rôle dans la synthèse de progestérone chez la jument. Le bêta carotène a un effet favorable sur les performances de reproduction et sur leur santé. Il améliore le poids des poulains à la naissance et la production laitière des juments en début de lactation. Il renforce enfin les défenses immunitaires des juments en particulier dans la lutte contre les mammites.


Sa présentation

Actuellement, la luzerne est cultivée soit à l'état :
- frais, paturée ou fauchée,
- sec sous forme de foin,
- ensilée,
- transformée en granulés secs après déshydratation.


En phytothérapie

En phytothérapie, la luzerne est appréciée pour ses qualités minéralisantes car elle contient d'importantes quantités de fer, de calcium, de magnésium et de potassium. De ce fait, la luzerne contribue à neutraliser la tendance à l'acidification de l'organisme. On la recommande tout particulièrement pour les sujets à tendance arthritique ou sujet aux rhumatismes.
De plus, la luzerne permet d’abaisser les taux de lipides dans le sang.

La plante entière, renferme des acides aminés, des vitamines A, K, du calcium, du phosphore, du fer, du zinc, du cuivre, du sélénium, des saponines, des substances capables de complexer le cholestérol et d'empêcher son absorption intestinale. La plante contient aussi du coumestrol doué de propriétés oestrogéniques.
Les chevaux qui manquent de minéraux, notamment dans les états de décalcification, peuvent tirer grand profit de la luzerne. Outre le calcium, la luzerne contient aussi du phosphore qui en fait un supplément idéal pour fortifier les os.
La luzerne est tonique et reminéralisante : elle sera bénéfique lors de convalescences, pour éviter les claquages musculaires et les crampes et en cas d'épreuves physiques importantes.

Effets indésirables

Aux dosages alimentaires, la luzerne n'a généralement pas d'effets indésirables notables.
Un cas de pancytopénie (diminution des éléments cellulaires du sang soit les globules blancs, les globules rouges et les plaquettes) a été rapporté à la suite de la consommation d'une grande quantité de graines, ainsi que quelques rares cas de dermatite et de troubles gastro-intestinaux.

Les sujets dont le système immunitaire est affaibli doivent éviter de consommer des graines de luzerne qui n'ont pas été chauffées à l'autoclave ou des graines germées puisqu'on a relevé des cas de contamination par la salmonelle et le Escherichia coli (une bactérie intestinale des mammifères).

De manière générale et préventive, pour être mieux digéré, les graines de luzerne doivent être passé dans un autoclave et il vaut mieux éviter de donner à son cheval des graines germées.


Date de création : 09/02/2007 @ 16:25
Dernière modification : 23/06/2008 @ 18:23
Catégorie : Nos amis les plantes
Page lue 14973 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article

^ Haut ^