En direct du Paddock :  

Prendre soin de son cheval naturellement : c'est POSSIBLE chez AJC Nature

 

   

AJC Nature

Accédez directement à AJC Nature (lotions et plantes médicinales pour chevaux) en cliquant  ICI

Pathologies équines

Fermer Intro : la vie du cheval

Fermer Chroniques

Fermer Aiguës

Fermer Comportementales

Fermer Cutanées

Fermer Respiratoires

Fermer Le Parasitisme intestinal

Les Reportages

Fermer Nos amis les plantes

Fermer Les reportages

Fermer Equibio ... Info

Fermer Ils portent nos couleurs

Newsletter de l'écurie
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
264 Abonnés
Recherche



Rejoignez l'écurie !

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 179 membres


Connectés :

( personne )
Le Sondage du Box
NOUVEAU : A quelle maladie votre cheval a été confronté ?
 
Locomotrice (Articulaire, os)
Musculaire (entorses, claquage, ...)
Digestive (coliques, infections...)
Respiratoire
Cutanée (dermite, gale, teigne...)
Allergique
Nerveuse (colique, stress,...)
parasitaires (vers, ...)
Pied (fourbure, fourchette)
Autres
Résultats
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Harpagophytum.jpgNos amis les plantes - L'Harpagophytum

L’Harpagophytum

Nom latin: Harpagophytum procumbens
Famille: Pédaliacées
Noms vernaculaires: Griffe du Diable - Racine de Windhoek

L’harpagophytum tire son nom savant du grec harpagos (crochet, grappin) évoquant bien les aiguillons de ses fruits lignifiés.
L'origine du nom vernaculaire (nom du pays d’origine) de l'harpagophytum: Griffe du diable est tout aussi justifiée. En effet, les fruits ligneux garnis de griffes acérées qui sont sur le sol s'incrustent sous les sabots des animaux itinérants (moutons et antilopes notamment) qui, handicapés dans leur mobilité, essaient - souvent en vain - de s'en débarrasser en frappant furieusement la terre de leurs pattes, ce qui donne lieu à une sorte de danse endiablée.
En s'accrochant aux animaux de passage, la plante assure ainsi sa dissémination.


DESCRIPTION BOTANIQUE et HABITAT

L’harpagophytum pousse dans l'hémisphère sud où elle faisait partie de la pharmacopée traditionnelle. Elle pousse dans des sols argileux ou sablonneux, spécifiquement dans le sud-ouest africain, et plus particulièrement dans les savanes des déserts de Namibie et du Botswana (désert de Kalahari en particulier).

C’est une plante herbacée pourvue d'une racine principale (qui s'enfonce dans le sol jusqu'à 1 m) porteuse elle-même de racines latérales (dites "secondaires") en forme de gros tubercules.
Ses tiges longues de 1 à 1,50 m reposent à plat sur le sol. Les feuilles charnues, pétiolées, opposées et lobées sont de couleur vert clair. Les magnifiques fleurs solitaires et tubulaires de 4 à 6 cm se développent à l'aisselle des feuilles, d'abord rose pâle pour devenir légèrement rouge violet à maturité. Les fruits ligneux, de 10 à 20 cm de long, reposent directement sur le sol, et sont garnis sur les côtés d'aiguillons crochus et acérés en forme de grappin ou d'ancre marine longs de 5 à 8 cm, qui leur donne une forme très caractéristique.

PRINCIPES ACTIFS

L’Harpagophytum est surtout connu pour son action anti-inflammatoire et antirhumatismale. Les études du Docteur Schmidt dans les années 1970 ont démontrées son efficacité et ses vertus permettant ainsi sa large diffusion en Occident.

La racine secondaire de l’harpagophytum contient de nombreux composants mais surtout des glucosides : l'harpagoside, l'harpagide, et le procumbide, ainsi que des bêta-sitostérols qui ont la propriété d'inhiber la formation d'une enzyme qui participe au processus inflammatoire: la prostaglandine-synthétase. Tous ces principes actifs sont à l'origine de ses propriétés anti-inflammatoire et antirhumatismale.


INDICATIONS PRINCIPALES

Actuellement, l'harpagophytum est utilisé chaque fois qu'il est nécessaire de lutter contre un état douloureux, inflammatoire et/ou spasmodique et en particulier dans la sphère ostéo-articulaire (arthrite et arthrose à tous les niveaux, lumbago, tendinite, entorse).

FORMES D'UTILISATION

La forme habituelle d'administration de l'harpagophytum en phytothérapie contemporaine est la poudre totale sèche (micronisée), donc difficilement mélangeable à la ration d’un cheval.

Il peut aussi être pris sous forme de décoction (faire bouillir 25 grammes de racines séchées dans un litre d'eau pendant 10 minutes, laisser macérer toute la nuit et filtrer le lendemain matin) ou sous forme d'infusion (faire infuser une cuillerée à café de poudre de racine séchée dans un demi-litre d'eau bouillante pendant toute la nuit et filtrer).

 

REMARQUES

L'harpagophytum semble être d'une totale innocuité (même à fortes doses), n'engendre aucune accoutumance, n'a aucune contre-indication formelle (il est seulement déconseillé chez la femme enceinte, surtout en fin de grossesse, du fait de son action ocytocique: accélératrice de l'accouchement), ne provoque aucun effet secondaire aux doses prescrites médicalement (notamment au niveau du tube digestif comme c'est le cas parfois avec les anti-inflammatoires de synthèse), et ne présente aucune incompatibilité avec d'autres thérapeutiques (y compris chimiothérapiques) pouvant lui être associées.

Par contre à la vue de la constante augmentation de sa récolte (700 tonnes en 2001 et plus de mille tonnes exportées en 2002 par la seule Namibie), le Comité pour les plantes réuni à Genève en 2003 dans le cadre de la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction) s'inquiétait pour la "durabilité" de cette ressource et le caractère équitable de son commerce.

La difficulté d’absorbtion pour les chevaux de l’harpagophytum sous forme de poudre totale sèche micronisée nous ont fait choisir une forme semoulette à mettre dans la ration.

Dans le cadre de nos préparations contre les inflammations articulaires et rhumatismales, nous vous conseillons :

P18 - EQUIPAM DOULEURS ARTICULAIRES. Cette préparation est à base de Scrofulaire noueuse (plante riche en Harpagoside, poussant dans nos contrées et possédant des propriétés similaires à l'Harpagophytum, Frêne, Cassis, Reine des prés et Vergerette du Canada.

P25 - EQUIPAM HARPAGOPHYTYM. Il s'agit d'Harpagophytum pur, non mélangé et donc aux propriétés extrèmements puissantes, à utiliser seul ou en complément pour renforcer l'action de la préparation P18 - EQUIPAM DOULEURS ARTICULAIRES.

 


Date de création : 25/01/2006 @ 23:03
Dernière modification : 19/08/2011 @ 13:33
Catégorie : Nos amis les plantes
Page lue 15866 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article

^ Haut ^