En direct du Paddock :  

L'EQUIRANDO 2008. Pour les Photos, Cliquez   ICI

   

AJC Nature

Accédez directement à AJC Nature (lotions et plantes médicinales pour chevaux) en cliquant  ICI

Pathologies équines

Fermer Intro : la vie du cheval

Fermer Chroniques

Fermer Aiguës

Fermer Comportementales

Fermer Cutanées

Fermer Respiratoires

Fermer Le Parasitisme intestinal

Les Reportages

Fermer Nos amis les plantes

Fermer Les reportages

Fermer Equibio ... Info

Fermer Ils portent nos couleurs

Newsletter de l'écurie
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
264 Abonnés
Recherche



Rejoignez l'écurie !

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 179 membres


Connectés :

( personne )
Le Sondage du Box
NOUVEAU : A quelle maladie votre cheval a été confronté ?
 
Locomotrice (Articulaire, os)
Musculaire (entorses, claquage, ...)
Digestive (coliques, infections...)
Respiratoire
Cutanée (dermite, gale, teigne...)
Allergique
Nerveuse (colique, stress,...)
parasitaires (vers, ...)
Pied (fourbure, fourchette)
Autres
Résultats
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Les reportages - Les Friandises

Friandises : Ou comment récompenser son cheval ?
 



On peut le dire tout de suite, la distribution de friandise à son cheval fait autant plaisir au cheval qu’à son cavalier ! De plus ce geste renforce le lien qui unit le cavalier à sa monture et n’est pas à négliger. Voici quelques recommandations pour faire au mieux plaisir à votre cheval :

1- La friandise est, et doit rester, un acte lié à un événement précis ou exceptionnel (visite, après le travail, retour d’une ballade, …). Il ne faut pas céder à la routine non plus. Votre cheval ne doit pas faire systématique l’association « Visite = Pomme », au risque de vouloir agresser par la suite toute personne se promenant dans les écuries avec une pomme en main, voir refuser dans certain cas tout travail avant d’avoir reçu sa « gâterie ».

2- La friandise que vous proposerez à votre cheval doit être de qualité. Le bol alimentaire du cheval étant réduit, le transit rapide et l’acidité réduite, les bactéries ingérées par votre cheval ne sont pas ou peu détruites lors de leur séjour dans l’estomac. Il faut donc éviter de donner à votre cheval toute friandise (et aliment de manière générale) présentant des traces de moisissures ou ayant séjourné de manière prolongée en milieu humide. Cela semble une évidence, il est bon de parfois le rappeler.
Eviter aussi de laisser séjourner le pain sec dans un bac ou une poubelle sans fond …. et dont les morceaux du bas que l’on ne peut atteindre facilement seront immanquablement avariés. Pensez à toujours stocker les aliments pour votre cheval dans un endroit sec et frais et de nettoyer régulièrement le récipient de stockage.

3- Soyez raisonnable dans les quantités que vous distribuez. Tout comme un complément alimentaire à prendre sous forme de cure, il ne sert à rien et est même dangereux de vouloir trop donner en une seule fois. De toute façon, si vous donnez plusieurs kilos de friandise à votre cheval par jour, il ne s’agit plus d’une friandise mais d’une ration alimentaire. Le risque de déclenchement de problème gastrique est très élevé dans certain cas. 1 Kilo de pomme, très riche en pectine, provoquera des gaz, des ballonnements et au pire des coliques (du à la fermentation des pommes dans l’appareil digestif). Ce problème peut survenir aussi si vous mettez votre cheval dans un pré planté de plusieurs pommiers et où le cheval se gavera de pommes (risque de colique et d’étouffement).

Certain d’entre vous utilise aussi parfois la betterave sucrière comme friandise. Le cheval en est friand mais attention aux risques. Je vous invite à lire notre article sur la betterave comme aliment pour le cheval en cliquant sur ce lien :
La Betterave.

4- Soyez vigilant lors de la distribution de vos friandises. Une pomme entière avalée « tout rond » peut se coincer dans l’œsophage, empêchant le cheval de continuer à se nourrir et surtout bloquer la trachée, l’empêchant de respirer normalement et l’asphyxiant. Il est donc impératif de couper en petits morceaux les pommes ou les carottes avant de les distribuer à votre cheval (en plus cela vous permettra de vérifier la qualité de la pomme et pourquoi pas d’en grignoter aussi un quartier).

Attention, le risque est le même si le pain sec que vous distribuez n’est pas … sec. Le pain sec doit être cassant pour obliger le cheval à le mastiquer et le broyer en petits bouts avant de l’ingérer. Par ailleurs, le pain est très énergétique (surtout le pain type « aux céréales »). Pour un cheval au box, si il ne travail qu’occasionnellement, le pain en grande quantité (+ de 500 gramme par jour) lui fera surtout prendre du poids.

5- En conclusion, garder les friandises comme une véritable récompense, à distribuer avec parcimonie et à bon escient. La friandise doit aussi toujours être de première qualité. Enfin n’oubliez pas qu’une petite ballade en longe dans un pré pendant 15 minutes permettra à votre cheval de brouter une bonne herbe verte, ce qui sera certainement pour lui et pour vous une très grande récompense, une joie et un moment de complicité partagé.
 


RECETTES


Pour les fins cuisiniers que vous êtes assurément (je ne connais que des cavaliers épicuriens), notre fille Charlotte vous propose quelques préparations qui régaleront assurément votre cheval.

Le Plein d’Energie


Ingrédients
1 tasse de müesli, 2 tasses de corn flakes nature, 1 tasse de riz soufflé pour animaux, 1 tasse de flocon d’avoine, 2 pommes, 2 bananes, 2 yaourts nature (type bifidus pour la flore intestinale), 1 tasse de jus de pomme, 2 cuillères à soupe de miel, 2 tranches de pain complet dur.

Préparation

Versez dans un seau le müesli, les corn flakes, le riz soufflé et les flocons d’avoine. Ajoutez y les pommes non épluchées mais coupées en petit bouts, les bananes épluchées et coupées en rondelles et le pain sec cassé en morceaux.
Dans un bol à part, mélangez les yaourts, le jus de pomme et le miel. Versez votre préparation dans le seau et mélangez le tout avec une cuillère ou un fouet.
Servez immédiatement à votre cheval.

Remarques

Cette préparation est pour les « sportifs »
car les céréales, le pain, les fruits et le miel fourniront une énergie à votre cheval, incompatible avec une vie sédentaire au box.


Brioches pour chevaux


Ingrédients
1 tasse ½ de son de blé.
1 tasse de farine de blé complet.
1 cuillère à café de levure.
¾ de tasse de lait écrémé.
½ tasse de miel.
2 cuillères à soupe d’huile végétale.
½ tasse de pomme coupée en cubes.
1 œuf.

Préparation

Mélangez la farine, la levure, le son de blé et la pomme en cubes dans un récipient.
Mélangez le miel, le lait, l’huile végétale et l’œuf dans un autre bol pour obtenir une préparation homogène.
Mélangez bien les deux préparations ensemble en évitant les grumeaux.
Versez votre préparation dans des petits moules beurrés et passez au four moyen pendant 15 minutes environ.
Laissez refroidir avant le démoulage.

Remarques

Votre brioche se gardera quelques jours dans une boite hermétique. Vous pouvez en donner un de temps en temps à votre cheval comme récompense (et même en goûter un vous-même, c’est très bon).


Date de création : 26/01/2006 @ 13:53
Dernière modification : 23/06/2008 @ 19:05
Catégorie : Les reportages
Page lue 11397 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article

^ Haut ^