En direct du Paddock :  

AJC Nature sera présent à Lamotte du 29 août au 01 septembre 2013.

   

AJC Nature

Accédez directement à AJC Nature (lotions et plantes médicinales pour chevaux) en cliquant  ICI

Pathologies équines

Fermer Intro : la vie du cheval

Fermer Chroniques

Fermer Aiguës

Fermer Comportementales

Fermer Cutanées

Fermer Respiratoires

Fermer Le Parasitisme intestinal

Les Reportages

Fermer Nos amis les plantes

Fermer Les reportages

Fermer Equibio ... Info

Fermer Ils portent nos couleurs

Newsletter de l'écurie
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
264 Abonnés
Recherche



Rejoignez l'écurie !

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 179 membres


Connectés :

( personne )
Le Sondage du Box
NOUVEAU : A quelle maladie votre cheval a été confronté ?
 
Locomotrice (Articulaire, os)
Musculaire (entorses, claquage, ...)
Digestive (coliques, infections...)
Respiratoire
Cutanée (dermite, gale, teigne...)
Allergique
Nerveuse (colique, stress,...)
parasitaires (vers, ...)
Pied (fourbure, fourchette)
Autres
Résultats
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Cutanées - Les Verrues

LES VERRUES

 


Le terme « verrue » regroupe des affections de la peau caractérisées par une excroissance anormale due à une prolifération cellulaire.
Chez le cheval, les verrues sont de deux types : Soit d’origine virale et donc contagieuses, d’autres correspondent uniquement à une prolifération anormale de la peau.


La prolifération cellulaire formant une verrue peut se produire au niveau sous-cutané (sarcoïdes), au niveau du derme (mélanomes) ou de l’épiderme (papillomes).


Les verrues d’origine virale sont contagieuses par simple contact, mais la contagiosité est très variable en fonction du papillomavirus en cause, de la localisation de la verrue et de l’état immunitaire du cheval. Chez certains chevaux les verrues tendent à proliférer, parfois en grand nombre, par auto inoculation (lors de grattage par exemple). Les verrues d’origine virale peuvent disparaître spontanément mais dans ce cas et sans traitement les récidives sont fréquentes.


Les principaux types de verrues et tumeurs cutanées.


Les Papillomes :


Petites verrues sur le bout du nez, dus à un virus, à l’aspect de petits choux-fleurs de quelques millimètres, blanchâtres ou grisâtres. Ces verrues peuvent être isolées ou fusionnant entre elles. Elles sont fréquentes chez le jeune équidé et régressent souvent spontanément.


Les Mélanomes :


Ce sont des nodules cutanés (lésions cutanées délimitées) d’environ 1cm de diamètre dus à une prolifération de cellules pigmentaires, les mélanocytes. Les Mélanomes sont souvent brun foncés ou noirs et plus fréquent chez les chevaux gris. Il existe un facteur héréditaire dans l’apparition de mélanomes chez le cheval.


Les Epithéliomas ou Carcinomes :


Ce sont des tumeurs malignes développées aux dépens des tissus épithéliaux. Ce sont des tumeurs cancéreuses se développant sur la peau du cheval mais peut aussi atteindre les muqueuses digestives, respiratoires, génitales ou urinaires. La croissance de ces tumeurs est rapide et la localisation souvent gênante (près des muqueuses de l’œil, de la bouche ou des organes génitaux). L’intervention chirurgicale doit être pratiquée au plus tôt avec biopsie de la tumeur afin de la différencier d’un sarcoïde.


Les Sarcoïdes :


Il s’agit ici de tumeurs cutanées non métastatiques, arrondies ou ovales, de taille variable, caractéristique d’une inflammation aiguë de l’hypoderme. Les Sarcoïdes sont souvent envahissantes et récidivantes. Il existe quatre types de sarcoïdes :


1- Le Sarcoïde nodulaire, caractérisé par des masses rondes et fermes sous la peau et de la taille d’une cerise.


2- Le Sarcoïde granulomateux caractérisé par une prolifération volumineuse sous la peau.


3- Le Sarcoïde verruqueux caractérisé par des lésions plates de 4 à 5cm de diamètre et à surface irrégulière.


4- Le Sarcoïde occulte, provoquant des lésions lisses ou mixtes avec perte de poils. Ce type de Sarcoïde se retrouve principalement au niveau du ventre ou à l’intérieure des cuisses. Ils sont les plus fréquents chez le cheval.


Les tumeurs Sarcoïdes apparaissent le plus souvent chez les chevaux âgés de 3 à 6 ans. Les techniques modernes de biologie moléculaires confirment l’origine infectieuse des Sarcoïdes qui est la résultante d’une action complexe entre le virus, le cheval et son environnement. Par contre, il n’a pas encore été déterminé comment ce virus était transmis naturellement dans l’environnement du cheval.

H36 - Huile de Massage ANTI-VERRUES


Date de création : 26/04/2005 @ 19:16
Dernière modification : 01/06/2011 @ 09:42
Catégorie : Cutanées
Page lue 22215 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article

^ Haut ^