Equibio / AJC Nature : Maladie, Santé et Soin du Cheval.

http://www.equibio.net/

Son métabolisme (Intro : la vie du cheval)

Soignez votre cheval par les plantes : un geste pour sa santé …

 

Petite introduction sur le métabolisme :

 

Le corps est une machine. Complexe mais intelligente, elle est programmée pour palier à ses propres défaillances et les réactions externes reflètent des problèmes internes qu’elle tente de solutionner seule.

 

L’aromathérapie et la phytothérapie ne détruisent pas les réactions externes, elles renforcent les défenses internes et accompagnent cette formidable machine en augmentant la puissance du système immunitaire.

 

Leur action est échelonnée dans la durée.

Petit exemple : votre cheval a attrapé un rhume : son nez coule, il tousse.

 

Réactions externes : écoulement nasal et expectorations pulmonaires.

 

Pourquoi la machine fait ça ? Est-ce bien ou pas ? Faut-il supprimer la cause ou le symptôme ?

Dans notre société moderne, l’habitude est de prendre un spray contre l’écoulement nasal et un sirop anti-toussif.

Vous avez supprimé les symptômes externes mais la cause est toujours là !

Loin d’enrayer la maladie, elle s’amplifie et l’infection qui ne peut être éliminée augmente.

Votre métabolisme n’a plus les moyens de lutter seul, les antibiotiques sont nécessaires.

Que vont-ils faire ? Ils vont détruire les infections mais aussi un ensemble d’autres cellules utiles qui ne résistent pas à leur action.

Le cheval est guéri mais affaibli.

Son métabolisme est plus fragile.

 

La phytothérapie et l’aromathérapie apporte au métabolisme des concentrés de principes actifs de plantes véhiculés par le sang ; ils ont des actions sur les cellules sans les détruire. Compte tenu de la puissance de leurs propriétés, leur utilisation doit être réservée aux initiés sous conseil d’un professionnel aromathérapeute.

 

Mais, revenons à notre cheval enrhumé !

Son nez coule, il tousse : c’est une bonne chose !

Son métabolisme lutte activement contre une infection, il faut tout juste l’aider à lutter plus efficacement :

 

 

 

 

 

-En décongestionnant ses voies respiratoires, nous faciliterons l’oxygénation de ses cellules et le flux sanguin : toute information sera véhiculée plus rapidement.

-En désinfectant l’air ambiant (brumisateur + HE), nous éliminerons les bactéries ambiantes

-En apportant un aliment frais et adapté, riche en vitamines et fibres, nous renforcerons ses défenses immunitaires.

 

 

 

 

Le métabolisme du cheval est programmé pour mémoriser toute attaque de son système de défense immunitaire.

S’il a lutté une fois, il enregistre sa défense et sera plus efficace lors de la prochaine attaque.

 

Aidez votre cheval à devenir plus fort !